Voyager avec son chien

Pour bien voyager avec son chien, il est nécessaire de connaître les droits et devoirs du maître pour chaque moyen de transport. Assurance-Mutuelle-Chien.fr, votre spécialiste de l’assurance chien, est là pour vous conseiller.

Voyager en voiture

Partir en voiture avec son chien est facile, à condition d’équiper l’animal pour qu’il puisse voyager en toute sécurité. Par exemple une caisse de transport pour chien, un harnais pour le maintenir, ainsi, en cas de freinage brusque, il ne sera pas projeté vers l’avant. Pour les gros chiens, il peut être utile d’installer une grille/un filet et de les faire voyager dans la partie arrière de la voiture. Pensez à prendre une gamelle de voyage et à vous arrêter toutes les 2 heures pour qu’il puisse boire et se dégourdir les pattes.

À noter : Certains chiens ont le mal des transports. Votre assurance chien vous conseille donc de leur administrer un médicament préventivement. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Partir en train (SNCF)

Si votre animal pèse moins de 6 kg, il peut voyager via la SNCF dans un panier ou un sac de transport n’excédant pas 45 x 30 x 25 cm. Il voyagera gratuitement sur les IDTGV (en espace idZap) et Thalys (voyages vers la Belgique et les Pays-Bas). Vous devez verser une somme forfaitaire de 5,10 euros pour tous les autres trains, à l’exception de l’Eurostar, où les chiens sont interdits.

Comparateur assurance chien gratuit

Au-dessus de 6 kg, le chien voyage tenu en laisse et muselé. Vous devez lui prendre un billet de 2nde classe à demi-tarif, que vous voyagiez vous-même en 2nde ou en 1re. En IDTGV, un supplément forfaitaire de 35 euros est demandé.

Prendre l’avion : Cabine ou soute ?

Les petits chiens peuvent voyager en cabine avec vous, à condition qu’ils soient dans un sac ou un panier de transport. Sur Air France, les animaux sont admis jusqu’à 6 kg, cage de transport comprise. De 6 kg jusqu’à 75 kg, votre animal voyagera en soute, dans une caisse homologuée (IATA). Au-delà de ce poids, les chiens ne sont pas autorisés. Dans tous les cas, vous devez verser une somme fixée par la compagnie. Les compagnies low-cost n’acceptent pas les chiens, à l’exception des chiens guides pour personnes aveugles ou sourdes sur certains itinéraires.

Notre conseil : Si vous avez un chien de 1ère ou 2ème catégorie, renseignez-vous sur les obligations spécifiques à ces races.

Comparateur assurance chien gratuit