Les chaleurs de la chienne

À quel age débutent les chaleurs ?

Les premières chaleurs de la chienne apparaissent à la puberté, entre 5 et 18 mois selon la race. C’est le signe que l’animal entre dans l’âge adulte et peut désormais se reproduire. Comment réagir face à ce phénomène hormonal ? Quelques réponses…

Quand un chiot femelle grandit, son cycle hormonal se met progressivement en place. Les premières chaleurs apparaissent entre 5 et 8 mois pour les races de petite taille, et entre 10 et 18 mois pour les grands gabarits.

Un cycle hormonal régulier de 6 mois

Le cycle hormonal de la chienne est bien plus long que celui des femmes ; il dure six mois environ, si bien que les chaleurs ne se produisent que deux fois dans l’année, et s’étalent sur une période de trois semaines.

L’animal est désormais fécondable, et ce, jusqu’à la fin de sa vie : les chiennes ne connaissent pas la ménopause !

Les quatre phases du cycle

Le cycle hormonal de la chienne se compose de quatre phases. On parle de « chaleurs » uniquement pour qualifier les deux premières :

  1. Le pro-œstrus dure en moyenne 9 jours. La vulve de l’animal se met à grossir et des pertes de sang surviennent. Les follicules, situés sur les ovaires, se développent et sécrètent un nombre de plus en plus important d’œstrogènes (hormones sexuelles femelles).
  2. Vient ensuite la phase de l’œstrus (10 jours, en moyenne), durant laquelle il y a ovulation. La vulve est toujours volumineuse, mais les saignements s’estompent. La chienne accepte alors de s’accoupler.
  3. Les chaleurs se terminent avec le début de la phase de metoestrus, qui s’étend ensuite sur 60 à 90 jours. Si la chienne est tombée enceinte, elle mettra bas durant cette période.
  4. Enfin, l’anoestrus annonce le repos du cycle. L’activité ovarienne ralentit… Jusqu’aux prochaines chaleurs.

Les couches pour chiennes

Pour éviter que les saignements de votre chienne ne salissent votre intérieur, il existe des couches jetables adaptées, en vente dans tous les magasins spécialisés. Disponibles en plusieurs tailles, elles permettent d’absorber les pertes, tout en préservant la dextérité de l’animal.

L’animal est fragilisé : Risque pour sa santé

Durant ses chaleurs, la chienne est particulièrement exposée aux microbes. En effet, ces derniers profitent de l’ouverture maximale du col de l’utérus pour venir s’installer dans la matrice, ce qui peut donner lieu à des infections, plus ou moins dangereuses.

Certains signes peuvent alors vous mettre la puce à l’oreille : La chienne ne mange plus, mais boit et urine plus qu’à l’accoutumée. Elle est abattue et peut même avoir de la fièvre. On observe également des écoulements de sang au niveau de la vulve.

Comparateur assurance chien gratuit

Autre danger possible : L’apparition de tumeurs mammaires, dues aux hormones sexuelles, nécessitant le plus souvent une intervention chirurgicale. Il est indispensable de consulter son vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes. La stérilisation est également une solution, si vous ne comptez pas faire reproduire votre animal.

À noter que l’assurance pour chien rembourse la stérilisation de votre chienne. Vous n’avez pas encore souscrit d’assurance chien pour votre compagnon ? N’hésitez plus ! Certaines formules prennent non seulement en charge les consultations chez le vétérinaire et les médicaments, mais également les frais de stérilisation.

Pour une reproduction réussie… Quand et comment ?

S’il s’agit des premières chaleurs de votre chienne, il est conseillé de l’éloigner des mâles : Votre animal n’est pas encore prêt, physiologiquement et psychologiquement, à être mère. Mieux vaut attendre qu’il ait environ 2 ans et demi avant le premier accouplement.

Vous pouvez ensuite laisser votre chienne trouver un compagnon, ou en choisir un pour elle. Dans ce cas, soyez prudent lorsque vous lui faites faire sa promenade : les mâles aux alentours sentent quand une chienne est en chaleur, et cette dernière est aussi réceptive. N’hésitez pas à la tenir en laisse.

Si vous possédez un jardin, veillez à ce que votre animal ne puisse pas s’échapper, ni qu’aucun mâle ne puisse entrer.

Dans le cas où vous abriteriez également un chien chez vous, pensez à ne pas les laissez ensemble dans la même pièce, voire à confier ce dernier à un proche pendant toute la durée des chaleurs.

Comparateur assurance chien gratuit