Euthanasier son chien dans les meilleures conditions

Jouer avec lui, le regarder grandir, lui apprendre des tours, se promener avec lui : Voilà des instants de bonheur que seul notre chien saura nous apporter sans rien demander en retour. Et, tant que notre compagnon est en bonne forme, nous oublions généralement que son espérance de vie est bien plus courte que la nôtre. Le plus souvent, il faut aider son chien à partir en le faisant piquer. Un moment douloureux que l’on vivra mieux si l’on s’y prépare.

Reconnaître les signes de fin de vie

Votre toutou n’a plus la force de jouer avec vous ? Il devient silencieux et ne réagit plus aux stimuli que vous lui envoyez ? Il est malheureusement temps de vous poser des questions. Si votre chien manque de réactivité et que son regard devient implorant, cela est souvent signe de maladie. Quand ce doute s’immisce, vérifiez s’il se déplace sans difficulté, s’il mange correctement et de bon appétit et inspectez ses excréments ainsi que son urine. Si les constats que vous faites vous inquiètent, n’attendez pas et allez consulter votre vétérinaire.

Une décision difficile à prendre

Mettre fin aux jours de son chien est une décision très délicate à prendre. La grande difficulté est d’admettre que le moment est venu. Et nul ne choisit pour vous, cette décision vous appartient. Votre entourage ou votre vétérinaire peuvent évidemment vous aider, mais vous serez le seul décisionnaire.

En parler à sa famille et à son vétérinaire

Il est cependant important d’en parler autour de vous, de demander l’avis de votre famille et celui de votre vétérinaire, afin de ne pas prendre la décision à la légère ou sous le coup de la panique. Un mot d’ordre que vous devez garder en tête : Penser à votre animal et lui éviter de souffrir avant tout. Le garder en vie coûte que coûte n’est pas lui rendre service. Si votre vétérinaire vous annonce que votre bête est condamnée, il faut l’accepter et se dire que son temps est venu.

Le cas des chiens agressifs

Il arrive qu’un chien agressif, dont le comportement devient incontrôlable, doive être euthanasié. S’il est trop tard pour le dresser ou que votre animal a déjà causé un accident, cette solution est parfois la seule envisageable.

Choisir le lieu de l’euthanasie

Deux solutions s’offrent à vous : chez le vétérinaire ou à votre domicile. Chez soi présente de nombreux avantages, même si le coût de déplacement du vétérinaire augmente la note : Votre animal ne souffre pas lors du trajet et reste dans un environnement familier et rassurant jusqu’à la fin. Et vous aussi.

Comparateur assurance chien gratuit

Quelle que soit votre décision, il est important de rester près de lui pendant l’opération et de lui parler. Votre voix, qu’il connaît bien, va le réconforter dans ce moment difficile.

Le déroulement de l’opération

L’opération se déroule assez rapidement. Et, rassurez-vous, si elle est correctement effectuée, votre animal ne souffrira pas. Le médecin lui injecte une dose de barbituriques ou de sédatifs dans un premier temps. Une fois que l’animal est endormi, une seconde injection létale lui est administrée. Cette dernière peut être suivie de contractions musculaires involontaires. Cela est impressionnant, mais ne vous affolez pas, votre chien est totalement inconscient, son corps se relâche sans qu’il ne s’en rende compte.

Décider du sort de son chien décédé

Vous pouvez l’enterrer dans votre jardin, à condition que l’inhumation se fasse à plus de 35 mètres d’une habitation, que votre chien soit recouvert de chaux, et qu’il ne pèse pas plus de 10 kilos. Vous pouvez également l’incinérer. Généralement, le vétérinaire peut s’en charger. Enfin, vous pouvez le faire enterrer dans un cimetière animalier.

Combien coûte l’euthanasie ?

Les tarifs de l’euthanasie varient en fonction du poids du votre chien. Il sera moins onéreux, mais certes tout autant douloureux, de mettre fin aux jours d’un petit chien que d’un gros chien. L’écart de prix entre le tarif minimum et le tarif maximum peut être important (compter entre 50 et 300 euros).

Remboursement par l’assurance

Les frais d’euthanasie sont généralement remboursés par votre assurance animale. Ils comprennent le coût des piqûres, de la visite, des examens éventuels, des frais de déplacement si vous effectuez l’opération à votre domicile.

Comparateur assurance chien gratuit