L’épillet : Une graminée dangereuse…

Une herbe sèche qui peut perforer la peau de votre chien ou pénétrer une cavité et ainsi mettre en danger la santé de votre chien.

Epillet
Cette herbe sèche (qu’on appelle aussi espigaou, voyageur, folle avoine) peut s’avérer être un vrai danger pour votre chien, un épi issu d’une graminée sauvage qui peut blesser votre fidèle compagnon et nécessite l’intervention d’un vétérinaire.

Pointe très piquante qui peu traverser la peau, le reste de l’épi s’accroche facilement dans les poils en s’y mélant. En forme de pointe qui s’élargit, il progresse toujours dans le même sens et ne va pas en sens inverse, il ne tombera donc pas tout seul, seul une intervention humaine (Vétérinaire) peut le déloger de son emplacement.

Il est donc primordial de surveiller son chien comme après chaque promenade, vérifier ses coussinets, et son état général.

Il s’insère dans tous les orifices et sous la peau


Dans les oreilles
, et notamment chez les chiens à poils longs , oreilles tombantes, des zones d’entrées pour les épillets qui remontent doucement grâce aux poils ou lorsque le chien se promène dans les herbes hautes ou se roule par terre, les épis passent ensuite dans le conduit auditif, votre chien va alors se gratter, secouer la tête pour montrer sa gêne, pencher la tête du côté ou l’épillet est rentré…

Dans les narines, la truffe au sol pour renifler les odeurs il peut arriver qu’il inhale par inadvertance cette herbe volatile. Une fois dans la narine, elle va remonter l’orifice nasale de plus en plus haut, provoquant chez votre chien des éternuements, des écoulements et des saignements…

Dans les organes génitaux que ce soit chez le mâle (Fourreau) ou la femelle (Vulve)…

Dans l’œil, ils peuvent ainsi irriter les yeux par frottement ou lorsqu’il passe sous la paupière, votre chien se gratte, pleure, cligne puis garde l’œil fermé…

Comparateur assurance chien gratuit

Cet épi pointu peut également passer sous la peau de votre chien, généralement entre les coussinets car la peau y est particulièrement fine. Il suffit qu’au moment où le chien marche sur l’épillet, la pointe soit bien positionné pour qu’elle transperce l’épiderme. Chaque mouvement, puis grattement va ensuite faire progresser l’épillet sous la peau. Sa structure fait qu’il s’enfonce toujours plus loin…

Anticiper et prévenir les risques

On le trouve malheureusement partout, dans son propre jardin, au parc, dans la forêt, dans les champs, sur les chemins… Vous devez être vigilant depuis le printemps et jusqu’à la fin de l’été. Dès que vous soupçonnez que votre chien est victime d’un épillet vous devez consulter votre vétérinaire, en effet plus vous attendez et plus il y a de risques pour votre chien (Perforation, infections, inflammations, saignements, abcès, ulcères…).

Avant : Prévention

Enlever les poils superflus à votre chien, le tondre si possible mais à minima retirer les bourres de poils qui peuvent être terrain propices à l’épillet, notamment au niveau des pattes et des oreilles.
Si vous avez un jardin, entretenez le et ramassez les herbes sèches, le les laissez pas trainer au risque qu’elles deviennent un véritable danger pour votre chien.

Pendant : Surveillance

Pendant la balade surveiller le comportement de votre chien pour intervenir au plus vite et rester en vigilance maximale. Dans les zones à risque, garder votre chien en laisse.

Après : Vérification

Épier méticuleusement les pattes, les narines, les yeux et le pelage de votre chien à l’issu de la promenade, tout examiner pour être sûr qu’aucune herbe ne se soient cachées sur votre chien.

Si votre chien est victime d’un épillet, il faut alors réagir vite, pas d’automédication, l’emmener au plus tôt chez le vétérinaire. Selon l’endroit où s’est implanté l’épillet, cela peut allé d’une simple consultation à une intervention chirurgicale avec anesthésie générale.

Comparateur assurance chien gratuit