Assurer son chien pour l’agility

Votre chien pratique ce sport canin qu’est l’agility ? Que ce soit en amateur ou en professionnel il participe à des cours, des entrainements ou même des compétitions nationales et internationales ? Avez vous pensé à l’assurer pour les risques liés à ce sport très intense ?

Un sport canin accidentogène

L’agility met à rude épreuve le corps de votre chien, que ce soit sur les impact à la réception des sauts, lors des changements de directions, des accélérations rapides… Brutal pour les muscles et les articulations, cette activité à haut risque est très accidentogène, surtout pour les chiens qui débutent et ceux qui finissent leurs carrières…

Pour information les zones les plus accidentogènes sont les sauts de barre, le A et la passerelle. Restez donc extrêmement vigilants.

Problèmes d’articulation : Boiterie, entorse, foulure, ligaments, tendinite…

Les problèmes articulaires sont les plus courants chez le chien pratiquant l’agility. Une mauvaise réception, un virage serré, un slalom trop rapide peuvent entrainer des flexions de la colonne, des hernies discales, des problèmes d’arthroses et de cervicales… Le plus souvent le chien sera atteint de boiterie, d’entorses, de tendinite (tendons), foulure plus ou moins grave… Les réceptions et virages serrés accentuent également les problèmes existants de ligaments croisés, dysplasie et de ménisques…

Lésion & fracture des antérieurs et parfois des postérieurs

Une chute depuis la passerelle, un mauvaise réception, une erreur sur un obstacle, l’utilisation de modules mouillés à cause de la pluie, glissant à cause de la boue, autant de risque pour votre chien de se fracturer quelque chose. Ajoutez à cela la fatigue ou la sur-excitation, tous les critères sont réunis pour qu’un accident arrive. Attention donc à l’état de votre chien mais également à celui des modules.

Problèmes musculaire

Si votre chien offre un effort trop intense, que ses muscles ne sont pas prêts, soit par manque d’entrainement ou soit parce que l’échauffement n’a pas été suffisant, il risque toute sorte de soucis musculaire : Claquage, déchirure, crampes, contracture, élongation, contusion, …

Comment préserver sa santé ? Quelques conseils…

Voici quelques conseils, certains font preuve de bon sens mais il est toujours utile de les rappeler…

Comparateur assurance chien gratuit

Vérifier les obstacles et le parcours

Il est essentiel de vérifier par vous même l’état des installations, que ce soit le revêtement, si il ne présente pas de danger pour votre chien, si les passerelles ne sont pas trop glissantes si il a plu, si d’autres passages ont amenés de l’eau et qu’elle peuvent faire déraper votre chien. Les réceptions sont elles bien planes, n’y a t’il pas de trou ou de motte sur le parcours… Les obstacles en bois ne présentent ils pas d’échardes, de clous ou de vis apparents ? Les obstacles sont ils bien fixés, ne peuvent ils pas basculer ou se renverser lors du passage du chien ? … Autant de vérifications qui pourront potentiellement éviter à votre chien un accident…

Échauffement obligatoire pour tout le monde

Comme pour tout sportif l’échauffement est indispensable, obligatoire, essentiel. Sans échauffement, vous multipliez les risques de façon exponentiel. Impensable de laisser le chien dans sa caisse de transport jusqu’à son passage et le faire partir sur le parcours sans échauffement préalable. Pas de démarrage à froid, ni pour lui, ni pour vous, échauffez-vous ensemble correctement avant de commencer le parcours d’agility, cela vous évitera à tout les deux une potentielles blessure…

Forme physique à 100%

Pour continuer dans ce qui semble logique mais malheureusement pas toujours appliqué, un chien malade ou blessé ne doit pas pratiquer l’agility. Même chose pour un chien fatigué, la pratique de ce sport nécessite toute ses facultés physiques et mentales. Si il est atténué, il multiplie les risques d’accidents, il risque de manquer un obstacle, une réception, de se faire mal ! Un chien malade et blessé, aura encore plus de mal à s’en remettre…

À noter que les grands chiens rencontrent plus de problème que les plus petits. Plus rapides, plus lourd, plus fragile ils sont davantage sujets au problèmes articulaires notamment.

L’assurer en cas d’accident

Certaines assurances ou mutuelles pour chiens proposent des formules de couverture santé spécifiques pour les chiens adeptes de l’agility. Celles-ci permettent un remboursement total ou partiel (selon le contrat choisi) des frais de santé : Consultation vétérinaire, ostéopathe canin, chirurgie, hospitalisation, analyses, radiographie, IRM, scanner, rééducation par hydrothérapie…

Faites un comparatif des offres, de leurs garanties, des franchises, des remboursements grâce à différents devis sur mesure pour votre chien. Pensez à vérifier les délais de carence pour les accidents afin de ne pas être pris de cours.

Comparateur assurance chien gratuit