Transporter votre chien en voiture

Qui n’a jamais vu un conducteur imprudent transporter son animal de compagnie en voiture sans l’attacher ? Même s’il est très agréable de conduire avec son petit sur les genoux, cela peut occasionner des accidents. Assurance-Mutuelle-Chien.fr fait le point sur les règles élémentaires de sécurité.

Une conduite risquée

Transporter votre animal de compagnie de façon non sécurisée dans votre voiture représente un danger pour lui, pour les passagers, voire pour les autres usagers de la route. Aussi gentil soit-il, votre animal peut vous distraire, ou avoir des réactions imprévisibles, telles que sauter dans l’habitacle, mordre, ou encore se faufiler entre vos jambes. Or, vous devez rester en toute circonstance maître de votre véhicule. En cas de freinage intempestif, ou pire, de collision, un animal en liberté dans votre habitacle sera transformé en véritable projectile.

Résultats des crash tests

Des crash tests ont été réalisés en 2008 par l’ADAC (l’Automobile Club Allemand) avec des mannequins de chiens (15 kg) et de chats (4kg) pour constater l’ampleur des dégâts causés. En cas de collision à une vitesse de 50 km/h, le poids de l’animal est multiplié par 25. Votre petit chien de 4 kg devient donc un projectile de 20 kg, tandis que votre chien moyen de 15 kg deviendra un missile de près de 400 kg. Un gros chien (40 kg) pèsera près d’une tonne en cas d’accident ! Ainsi, un animal, même petit, peut tuer en quelques dixièmes de seconde le conducteur ou le passager avant.

Une législation imprécise

Il n’existe pas vraiment de loi qui vous oblige à attacher votre animal lorsque vous le transportez en auto. Cependant, le Code de la route stipule que le conducteur doit « se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent ». En cas de contrôle, un agent pourra considérer que votre animal constitue une gêne et vous verbaliser d’une amende de 35 €.

Les solutions de transport

Selon la taille de votre animal, différentes solutions s’offrent à vous pour un transport en toute sécurité.

Cloisonné dans le coffre

Rien de tel qu’un break, monospace ou 4×4 pour transporter un gros chien. L’animal aura toute la place qu’il lui faut dans le coffre. Dans tous les cas, si vous mettez votre chien dans le coffre, il faut l’isoler de l’habitacle grâce à un filet ou une grille.

Comparateur assurance chien gratuit

Dans une caisse de transport

L’idéal pour transporter votre chien en toute sécurité reste la cage de transport. Vous pourrez vous procurer aisément tous ces accessoires dans un centre auto ou dans une animalerie.
En cas d’accident grave, les secours peuvent intervenir en toute sécurité et sortir votre chien dans sa caisse sans aucun problème. Si votre chien est mobile dans la voiture l’intervention sera plus délicate, plus longue.

Attaché sur la banquette arrière

Si vous laissez votre chien à l’arrière de la voiture, vous devez l’attacher, comme un passager normal. Pour les chiens comme pour les chats, il existe des sangles qui se fixent sur la ceinture de sécurité et sur le collier ou le harnais de l’animal. Veillez à laisser suffisamment de longueur de sangle pour que votre compagnon puisse s’installer sur le tapis de la voiture, où le roulis est moins important.

Conseils et règles de bases

Pensez à habituer votre animal à voyager en auto dès son plus jeune âge, afin qu’il ne soit pas effrayé le moment venu. Faites voyager votre chien à jeûn (dernier repas 12h avant) pour prévenir les vomissements. S’il souffre réellement du mal des transports, votre vétérinaire pourra vous indiquer les médicaments à lui donner. Attention à la déshydratation en voiture ! Arrêtez-vous toutes les 2h pour faire boire votre compagnon, et profitez-en pour le laisser se dégourdir les pattes. Pour des raisons de sécurité, pensez à toujours lui mettre sa laisse avant de le faire descendre de la voiture. Il risquerait de se sauver et de se faire écraser, voire de causer un accident grave. Enfin, ne laissez jamais votre chien seul dans la voiture, surtout lorsqu’il fait chaud : Il pourrait mourir d’insolation.

Assurer son voyage en automobile

Selon le site Service-Public.fr, le propriétaire d’un animal domestique n’a pas l’obligation de souscrire une assurance spécifique. Néanmoins, il est considéré comme responsable des dommages matériels et corporels que son animal pourrait causer à un tiers, qu’il se trouve avec l’animal au moment de l’incident, ou que celui-ci soit gardé par une tierce personne, ou qu’il se soit enfui. Généralement, le propriétaire d’un animal assurera ce dernier dans le cadre d’une assurance multirisque habitation. S’il n’est pas assuré, il devra payer lui-même les réparations des dommages occasionnés, le cas échéant. Bien entendu, si votre animal est blessé, vous pourrez faire jouer votre assurance.

Comparateur assurance chien gratuit