Vermifuger le chien (Contre les parasites internes)

Pour protéger votre chiens des vers, le vermifuge est la solution. Ce traitement évite à votre chien d’être infesté par ces parasites internes : Les vers, généralement localisés dans les intestins, mais également dans les poumons ou les muscles, et pour certains le cœur… Il est important de savoir que certains de ces vers sont mortels pour le chien, certains sont transmissibles à l’homme et peuvent affecter les personnes à la santé fragile (Enfants, personnes âgées…).

ver

Le vermifuge du chien: Pour sa santé mais également pour la votre. Quelques dizaines d’euros/an vous permettent de traiter votre chien contre les différents vers pouvant parasiter et infester votre animal.

Plusieurs situations sont propices à l’apparition et au développement des vers : Le contact avec d’autres chiens : L’hébergement en chenil (Sortie de refuge), ou en pension. Certaines régions de France sont plus touchées : La Côte d’Azur en fait partie avec les risques liés à la Dirofilariose (Transmis par le moustique). Le Nord, l’est et le nord-est de la France sont fortement concerné par l’échinococcose.

Symptômes d’un chien infesté par les vers

Il est parfois compliqué de voir si un chien est contaminé, mais certains signes ne trompent généralement pas. Notamment si votre chien se frotte les fesses par terre en avançant, si dans ses excréments il y a des vers alors là pas de doutes. D’autre symptômes peuvent être liés à l’infection par les vers mais ce n’est pas toujours le cas. Si il a le ventre gonflé et dur, si il est amaigri, si il quémande de la nourriture et qu’il a toujours faim alors qu’habituellement ce n’est pas le cas. Si votre chien a des nausées, des diarrhées… On peut également déceler certains indices dans les déjections. Attention, un chien qui se traine le derrière à terre n’est pas forcément atteint de vers. Il peut également avoir un problème de glandes anales, il est donc important de consulter votre vétérinaire pour en avoir le cœur net.

Cet article a pour vocation de vous sensibiliser sur le vermifugage, il ne remplace en aucun cas une consultation chez un vétérinaire. En cas de doute sur l’infection de votre chien, consultez un vétérinaire.

Les différents types de vers canins

Il existe différentes sortes/familles de vers, et à chacun d’eux correspond un traitement, demandez donc à votre vétérinaire quel vermifuge est le plus adapté à votre chien et/ou à son infection.

Les vers ronds

De quelques millimètres à plusieurs centimètres de longs, ces vers sont communs chez le chien et notamment chez le chiot.

Les ascaris

Les ascaris sont des vers de couleurs blanche ils peuvent faire jusqu’à une vingtaine de centimètres de longueur. Ils sont assez communs chez le chiot mais si ils ne sont pas traités ils peuvent produire des diarrhées, des vomissements, de la constipation, amaigrir l’animal et retarder la croissance du chiot. Ces parasites sont transmissibles à l’être humain.

Les ankylostomes

Les ankylostomes sont des vers de petites tailles, ils attaquent les parois intestinales et absorbent le sang du chien. ils peuvent entrainer l’anémie et dans le pire des cas la mort du chien.

Les trichures

Les trichures sont des vers logés dans le gros intestin du chien, de moins de 5 cm de long. Comme les ankylostomes ils pompent le sang du chien et provoquent diarrhées, anémies… Très résistants hors de l’organisme vivant, les œufs sont aussi résistants à de nombreux vermifuges.

Comparateur assurance chien gratuit

Les vers plats

Le plus connu d’entre tous, connu pour parasiter également le corps humain : Le vers solitaire appelé aussi ténia.

Le ténia : Vers solitaire

Le ténia ou (Dypylidiu caninum) est un vers qui peut faire de quelques dizaines de centimètres jusqu’à plusieurs mètres de long. On peut le diagnostiquer en observant les déjections du chien. Dans celles-ci se trouvent les œufs du ténia, ils sont semblables à des grains de riz. Si le chien se traine les fesses par terre, c’est un des autres symptômes annonciateurs.

Fréquence du traitement anti-parasitaire

Quand faut il vermifuger son chien ? Cela dépend de son âge mais également de son mode de vie. Le vermifuge agit sur le moment, son action est immédiate et ne se prolonge pas sur plusieurs jours ou plusieurs mois. Ainsi il est indispensable de vermifuger régulièrement.

À noter que si votre chien mange de l’herbe, ce n’est absolument pas pour s’autovermifuger, l’herbe n’a strictement aucune action vermifugeante.

Traiter le chiot de 0 à 6 mois

Le système immunitaire du chiot n’étant pas encore prêt, il est important de le protéger contre les maladies dont les vers pourraient être la cause. Jusqu’à 3 mois un chiot doit être vermifugé toutes les deux semaines, de 3 à 6 mois un chiot doit être vermifugé mensuellement.

Traiter le Chien de 6 mois et plus

Généralement on vermifuge son chien entre 2 et 4 fois par an (Tous les trois mois). Mais selon le mode de vie du chien, la fréquence de vermifugation est variable. Cela va dépendre de plusieurs critères :

  • Votre chien est il en contact avec d’autres chiens ? D’autres animaux ?
  • Votre chien va t’il dans un jardin ou est-ce un chien d’appartement sans rez-de-jardin ?
  • Votre chien mange t’il tout et n’importe quoi lors de vos promenades ?
  • Votre chien est nourri avec de la viande cru


Plus votre chien a des conditions de vie à risque, plus vous devrez le vermifuger, pour savoir ce qui est le plus adapté consultez votre vétérinaire.

Cas de la chienne avant saillie, pendant la gestation et après la mise bas. Pour garantir une bonne santé aux futurs chiots, certains vermifuges sont dangereux pour la gestation, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Si votre toutou est en contact avec des enfants en bas-âge

Si votre chien est en présence de jeunes enfants (Moins de trois ans) vous devez procéder à la vermifugation de votre chien tous les deux mois. Les jeunes enfants ayant des défenses immunitaires faibles, mettant un peu tout et n’importe quoi à la bouche, pouvant recevoir un coup de langue du chien sur le visage ou sur les mains, concernant les infections parasitaires, ils sont donc en première ligne. Attention cependant à la survermifugation, pas plus d’une fois par mois !

Comparateur assurance chien gratuit